UrbanTopics

Repères urbains

Mini Marcos, maxi effet

Commentaires fermés sur Mini Marcos, maxi effet

C’est comme un joli jouet miniature aperçu au détour d’une rue : on s’exclame, on s’interroge, on s’enthousiasme devant cette automobile au goût anglais. Influencé par sa couleur vert bouteille, on fait le tour de ce scarabée urbain, doté de petites roues. Une inscription apparaît : Mini Marcos. Avec son avant effilé et ses feux singuliers, on est forcément interpellé par ce bolide sportif. Sa carrosserie a l’air bien légère, mais sa silhouette compacte suggère que l’on doit être collé au sol à la moindre accélération.

Mini Marcos

Mini Marcos

Mini Marcos

Mini Marcos

Alors on se renseigne rapidement : basée sur la Mini, cette voiture originale a été construite entre 1965 et 1970 par le constructeur britannique Marcos, de 1974 à 1981 par D & H Fibreglass Techniques, et de nouveau par Marcos de 1991 à 1996. Son nom est la contraction des premières syllabes des Britanniques Jem Marsh et Franck Costin, un célèbre aérodynamicien dont le frère fut le co-fondateur des moteurs Cosworth. Fondée à Luton dans le Bedfordshire (GB) en 1959, la marque visait le marché de la vente de voitures en kit, qui permettait aux clients de contourner la taxe sur les véhicules neufs. 

Mini Marcos

Mini Marcos

Mini Marcos

Mini Marcos

Wikipedia livre son fait d’armes et une anecdote : la Mini Marcos est la seule automobile britannique à avoir fini les 24 Heures du Mans 1966, pilotée par Jean-Louis Marnat et Claude Ballot-Léna. 55 voitures étaient au départ mais seulement 15 franchirent la ligne d’arrivée. La Mini Marcos termina bonne dernière mais face à Ford, Ferrari, Porsche… avec une moyenne de 146 km/h. La voiture ayant participé cette course courra ensuite à plusieurs reprises, avant d’être volée à Paris en 1975. Elle ne sera retrouvée qu’en décembre 2016 ! 

Mini Marcos

Mini Marcos