UrbanTopics

Repères urbains

Répérée : une Karmann Ghia dans Paris

Commentaires fermés sur Répérée : une Karmann Ghia dans Paris

C’était une matinée d’avril un peu grise et pluvieuse, dans le 15ème arrondissement… Quand soudain, elle inonda de lumière tout le carrefour Boucicaut dans sa belle robe orange ! Explosion de couleur garantie ! Simplement garée devant une terrasse où papotaient des Parisiennes, elle affichait ses rondeurs sixties sans complexes : une Karman Ghia Volkswagen illuminait Paris.

Dessinée par Luigi Segre, de la Carrozzeria Ghia, et assemblée à la main par le fabricant automobile indépendant Karmann, la Karmann Ghia reprit le châssis et le moteur de la VW Coccinelle. La dénomination officielle de la Karmann Ghia est Volkswagen Type 14. Dès 1961, Volkswagen en produisit une variante, la Volkswagen Type 34, dont la carrosserie anguleuse était basée sur la plateforme de la Volkswagen Type 3. Jusqu’à son remplacement par la VW-Porsche 914, la Type 34 était la voiture la plus chère produite par Volkswagen, valant le prix de deux Coccinelle dans de nombreux pays.

Cette voiture de sport à 2+2 places fut présentée en octobre 1953 au Mondial de l’automobile de Paris comme concept car créé pour Ghia par Luigi Segre. La production de série débuta à Osnabrück en août 19553. La réaction du public dépassa les prévisions et plus de 10 000 exemplaires en furent vendus la première année. La production doubla peu après sa sortie, en faisant notamment la voiture la plus importée aux États-Unis. Plus de 445.000 Karmann Ghia Type 14 furent produites en Allemagne jusqu’en 1974. Le Brésil produisit 41.600 voitures pour l’Amérique du Sud entre 1962 et 1975.